Notre impact

La Banque Triodos souhaite rendre compte de l’impact plus étendu sur le plan social, culturel ou environnemental de ses activités de financement. En 2012, les critères utilisés pour mesurer cet impact ont été une nouvelle fois renforcés et affinés. Dans certains cas, le fait d’avoir renforcé les outils de mesure et ce qui est mesuré a conduit à des chiffres plus bas que les années précédentes. Pour plus de détails sur la méthodologie utilisée pour produire ces données, veuillez consulter le site internet de la Banque. La manière de mesurer l’impact des activités de la Banque Triodos continuera à évoluer en 2013.

Notre rapport annuel électronique détaille l’impact non financier de la Banque Triodos dans les domaines de l’énergie et du climat, des soins aux personnes âgées, de la culture, du microcrédit, de l’alimentation et de l’agriculture biologiques, et de l’éducation. Même si les chiffres seuls ne donnent qu’une vision limitée des choses, ils fournissent malgré tout des précisions quantitatives quant à l’impact de la mission de la Banque Triodos sur le terrain. Nous nous efforçons de ne pas nous focaliser sur ces chiffres de manière excessive et prenons le temps d’expliquer comment nous calculons les données dans notre rapport annuel électronique, consultable sur le site internet de la Banque. Pour en savoir plus sur les personnes et les histoires qui se cachent derrière les chiffres, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet de la Banque.

Une des spécialités de la Banque Triodos est de financer des entreprises qui accroissent le recours aux énergies renouvelables. La Banque soutient également des projets qui visent à réduire la demande énergétique et encouragent un usage plus propre des énergies fossiles. À la fin 2012, le Groupe Triodos, en ce compris ses fonds d’investissement Énergie et Climat, finançait 346 projets d’énergie renouvelable à travers l’Europe (361 en 2011), soit une capacité de production de 2.038 MW (2.134 MW en 2011). Celle-ci équivaut aux besoins en électricité de 1,3 million de ménages européens pendant une année. Ce recul par rapport à 2011 résulte principalement du remboursement de certaines dettes, de la vente de plusieurs projets au sein de Triodos Investment Management et de la succursale néerlandaise, ainsi que du climat moins venteux aux Pays-Bas durant l’année 2012, responsable d’une production moins importante dans certains projets clés.

En 2012, les lieux et événements culturels financés par la Banque Triodos ont attiré 5,7 millions de visiteurs. (facteur d'influence)

Au cours de l’exercice 2012, les activités de financement de la Banque Triodos ont offert l’opportunité à 5,7 millions de visiteurs (6,8 millions en 2011) de fréquenter théâtres et musées en Europe.

Grâce aux crédits accordés au niveau européen, 9.840 personnes âgées (10.331 en 2011) ont pu profiter des services proposés par 150 maisons de repos et de soins financées par la Banque Triodos.

Les fonds spécialisés en microcrédit de Triodos Investment Management ont permis, en 2012, de financer 99 institutions de microcrédit (96 en 2011) et autres véhicules financiers dans 45 pays (43 en 2011), au bénéfice de 6,4 millions d’épargnants (7,5 millions en 2011) et de 6,9 millions d’emprunteurs (7,9 millions en 2011).

Les fermes biologiques financées par la Banque Triodos ont produit l’équivalent d’un peu plus de 18 millions de repas en 2012, soit une quantité de nourriture suffisante pour alimenter de manière durable 16.800 personnes durant un an (16.500 en 2011).

Enfin, 65.800 personnes ont bénéficié d’un enseignement dispensé par des établissements scolaires financés par la Banque Triodos. Cette donnée a été évaluée pour la première fois en 2012.