Notre impact sur l’environnement

Consommation et réduction d’énergie en rapport avec les nouvelles technologies

La Banque Triodos a pour objectif d’utiliser de l’électricité verte dans l’ensemble de ses bureaux. Lorsqu’elle s’installe dans de nouveaux bâtiments qui n’achètent pas encore leur électricité auprès de fournisseurs d’énergie verte, elle passe à l’énergie verte le plus rapidement possible.

Au cours de l’année 2012, la Banque Triodos a pris de nouvelles mesures concrètes afin de réduire son empreinte écologique. Elle a démarré l’implémentation de son projet ‘clients légers’ dans le but de réduire la consommation d’énergie de ses équipements informatiques. Cette nouvelle technologie, adoptée par la succursale britannique lors de son installation dans de nouveaux bâtiments, permet de réduire de 90% la consommation d’énergie par rapport aux ordinateurs conventionnels. La consommation énergétique du centre de données de la Banque Triodos a également diminué de 5% en 2012.

La plupart des ordinateurs équipant la succursale belge de la Banque Triodos ont été remplacés par des postes à consommation basse (‘thin client’), ce qui a entraîné une baisse de 10% de la consommation énergétique. En outre, toutes les ampoules électriques ont été remplacées par des ampoules économiques.

Consommation de gaz et d’électricité

En 2012, la consommation de gaz a diminué de 6% par équivalent temps plein (ETP) ainsi que par mètre cube (volume des bureaux) en comparaison avec l’année antérieure. La consommation d’électricité a augmenté de 16% par ETP et de 11% par mètre carré occupé. Cette augmentation est la conséquence du déménagement de la succursale britannique vers des bureaux plus grands et des travaux de rénovation au siège central de la succursale espagnole à Madrid.

Énergie verte

La Banque Triodos souhaite avoir recours à l’énergie verte dans l’ensemble de ses bureaux. C’est déjà le cas aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Belgique et en Allemagne.

Tous les bureaux de la succursale espagnole, y compris les plus récents, utilisaient des sources d’énergie renouvelables à la fin 2012. La succursale néerlandaise, de son côté, se chauffe avec du gaz vert.

La Banque Triodos a engagé des discussions avec ses fournisseurs au sujet de la fiabilité de leurs sources d’énergie renouvelables. Plus d’informations à ce sujet seront disponibles en 2013. Au besoin, les données relatives à l’énergie grise et à l’énergie verte présentées dans le rapport annuel seront révisées. Nous avons adopté une approche conservatrice dans les calculs relatifs aux émissions de CO2 induites par notre consommation d’électricité, incluant une proportion d’énergie grise utilisée dans nos bureaux aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Belgique.

Moyens de transport

Déplacements professionnels

Les collaborateurs de la Banque Triodos utilisent les transports en commun le plus souvent possible, mais lorsque des déplacements en voiture s’imposent, la Banque fait l’acquisition de véhicules ayant des performances environnementales élevées. En 2012, les émissions maximales de CO2 pour les véhicules de société sont passées de 150 gr à 130 gr. Les émissions moyennes de CO2 de la flotte ont baissé de 120 gr en 2011 à 115 gr en 2012.

Aux Pays-Bas, la Banque Triodos est propriétaire d’une voiture électrique qui sert aux déplacements de collaborateurs jusqu’à 70 km. De plus, elle a signé un contrat de leasing pour deux voitures électriques. Des bornes de recharge ont été installées pour les visiteurs et les collaborateurs.

Le nombre de kilomètres parcourus en avion a diminué de 4% par équivalent temps plein en 2012 (contre une diminution de 9% en 2011). Ce point continue à faire l’objet de toute notre attention.

Déplacements domicile-lieu de travail

Les déplacements domicile-lieu de travail ont diminué de 11% par ETP en 2012. 42% de la distance totale parcourue par les collaborateurs de la Banque Triodos ont été effectués en transports en commun, contre 40% en 2011. Les déplacements domicile-lieu de travail effectués en voiture ont diminué de 14% par ETP.

La politique de la Banque Triodos est d’encourager les collaborateurs à utiliser les moyens de locomotion les moins polluants pour se rendre à leur travail.

Aux Pays-Bas, la Banque Triodos a favorisé l’utilisation de vélos électriques. Les 18 collaborateurs qui ont adopté de manière permanente ce nouveau mode de transport pour se rendre au travail, ont parcouru ensemble plus de 90.000 km à vélo plutôt qu’en voiture ou en transports publics.

Au Royaume-Uni, le nombre de collaborateurs se rendant au travail à vélo a plus que doublé en 2012, passant de 12 à 30. Près de la moitié d’entre eux se rendent désormais au travail à pied, la plupart du temps, ou se déplacent à vélo. Ils ont ainsi parcouru une distance équivalente à plus d’une fois et demie la circonférence de la Terre.

Consommation de papier

La Banque Triodos s’efforce de réduire l’empreinte écologique de sa consommation de papier et de ses activités d’impression en utilisant, lorsque cela s’avère possible, du papier recyclé et des procédés et matériaux d’impression qui ne nuisent pas à l’environnement, comme les procédés d’impression sans eau et les encres végétales. En 2012, la consommation de papier blanc a diminué de 11% par ETP tandis que la consommation de papier imprimé – par exemple, pour les documents promotionnels destinés aux clients – a diminué de 18% par ETP et de 27% par client.

Par ailleurs, la Banque Triodos encourage ses clients, toujours plus nombreux, à communiquer avec elle d’une manière écologique (par téléphone, courrier électronique ou via l’Internet). Parmi les actions entreprises figurent l’élargissement de la gamme de produits accessibles par Internet, l’amélioration de l’efficacité des procédures lors de l’ouverture de comptes bancaires en ligne, et les communications électroniques avec les clients lorsque cela est possible.

Biodiversité

La Banque Triodos est consciente du fait que certains investissements et crédits pourraient indirectement et involontairement nuire à la biodiversité. C’est pourquoi elle s’est dotée de critères spécifiques d’acceptation de crédits pour les entreprises actives dans des secteurs potentiellement nuisibles à la biodiversité. Cette approche garantit que toutes les entités disposent de procédures leur permettant d’identifier les risques et d’agir pour résoudre les problèmes, le cas échéant.

La Banque Triodos concentre, par ailleurs, ses activités de financement sur les entreprises qui protègent et stimulent la biodiversité.

Déchets

La Banque Triodos surveille étroitement les processus de collecte des déchets et de séparation du verre, du papier, du plastique, des résidus alimentaires et des déchets végétaux, encourageant également le recyclage proactif.

A titre d’exemple, les ordinateurs devenus inutiles après la mise en place de ‘clients légers’ au Royaume-Uni ont été recyclés : ils ont trouvé une nouvelle vie au sein d’établissements scolaires en Afrique.

Eau

La Banque Triodos surveille de près la consommation d'eau afin qu'elle reste aussi faible que possible. Son siège central aux Pays-Bas utilise l'eau de la nappe phréatique pour chauffer et refroidir le bâtiment, et l'eau de pluie est recueillie et utilisée dans les chasses d'eau des toilettes. Il s’agit de l’initiative ayant le plus grand impact sur la consommation d’eau.